Navigation - PUBLICA

Navigation par voix et taille de police

Navigation principale

Dialogue

Le dialogue donne la possibilité aux grands investisseurs tels que PUBLICA de faire connaître leurs attentes au contact direct des entreprises. PUBLICA ne disposant pas des ressources internes nécessaires, ni du savoir-faire spécifique requis, elle délègue cette activité à deux partenaires externes. Le partenaire chargé du dialogue avec les entreprises suisses définit les thématiques prioritaires en collaboration avec les investisseurs dans le cadre d’un échange organisé chaque année. A cette occasion, des informations sont également données sur les processus de dialogue en cours et des thèmes sont proposés et adoptés pour l’année suivante. Ceux-ci sont spécialement dédiés aux aspects ESG qui revêtent une importance toute particulière pour les entreprises sises en Suisse. Ainsi, dans le domaine social par exemple, des aspects ayant trait à la santé des collaborateurs ont été abordés avec les entreprises, étant donné leur pertinence pour des sociétés suisses majoritairement représentées dans le secteur des services. Vous trouverez les autres thèmes prioritaires (main topics) en anglais sur le site de Inrate

A l’étranger, PUBLICA s’appuie sur le service de la SVVK-ASIR qui mène, sur mandat de ses membres, le dialogue avec les entreprises opérant au niveau international. Les aspects ESG mis en avant sont cette fois les aspects normatifs, c’est-à-dire la violation des normes internationales reconnues par la Suisse, comme le Pacte mondial des Nations-Unies ou les Principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (OECD guidelines for institutional investors). Le dialogue a alors pour but d’infléchir le comportement de l’entreprise qui a été jugé critique lors du screening. Le processus de dialogue intervient à huis clos et s’étend sur une période allant d’un à trois ans. La cession des placements n’est envisagée qu’en dernier recours si, après des tentatives de dialogue réitérées, il n’y a aucune perspective d’évolution favorable du comportement de l’entreprise ou que cette dernière n’est pas en mesure, du fait de son cœur de métier, de renoncer aux activités controversées. Vous trouverez de plus amples informations dans le rapport d’engagement


Recherche par «»
Entrées trouvées
Fermer la recherche

Remarque importante!